L'ULg à nouveau reconnue par l'OMS

15/12/2016

L'ULg pourra contrôler la qualité de médicaments pour l'OMS

Après avoir été en 2014 la première université européenne à recevoir la certification GMP (Good Manufacturing Practices) pour le contrôle de qualité du médicament, l'ULg est désormais la première université au monde Préqualifiée par l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé). La Préqualification de l'OMS permet à six entités du Département de Pharmacie de l'ULg, à savoir: le Laboratoire de Chimie Analytique (P. Hubert), le Laboratoire de Technologie Pharmaceutique et Biopharmacie (B. Evrard), le Laboratoire d'Analyse des Médicaments (M. Fillet), le Laboratoire de Pharmacognosie (M. Frederich), le Laboratoire de Chimie Pharmaceutique (B. Pirotte) et la Cellule d'Activités Départementales (P. de Tullio), de se prévaloir d'une autre reconnaissance internationale prestigieuse et d'intégrer un réseau d'une cinquantaine de laboratoires agréés de contrôle de qualité du médicament à travers le monde. L'ULg devient ainsi un partenaire officiel de l'OMS, des Nations Unies et des Etats-Membres.

Désormais, l'OMS peut confier à l'ULg des missions d'essai et de contrôle de qualité de la production de médicaments chez des fabricants, partout dans le monde, dans le cadre des campagnes qu'elle supervise et de ses partenariats étatiques. La Préqualification OMS permet également à l'ULg de renforcer ses services auprès de laboratoires nationaux de contrôle de qualité dans les pays en développement, et de participer ainsi à l'amélioration des systèmes sanitaires de ces pays en leur apportant une assistance technique, en développant les bonnes pratiques (ISO, GMP,...) et la formation des personnels des laboratoires pharmaceutiques et de contrôle.

A la demande de l'OMS, l'ULg poursuit plus particulièrement cette mission dans quatre pays africains: la RD Congo, le Burkina, le Bénin et le Rwanda. Une mission d'assistance de l'ULg vient précisément de se tenir dans ces pays. En outre, l'ULg est cofinancée en Belgique par l'ARES pour l'organisation de stages internationaux sur la qualité du médicament: elle peut désormais offrir un cadre labellisé OMS aux stagiaires, originaires d'Afrique notamment.

En tant que laboratoire référent, l'ULg a aujourd'hui l'opportunité d'accéder à de grandes enquêtes internationales menées sous l'égide de l'OMS, par exemple VIH/Sida, Anti-Malaria ou "Lifesaving Commodities" Avec les autres laboratoires préqualifiés, l'ULg participe à un réseau d'excellence mondial échangeant les informations et les bonnes pratiques, notamment dans la lutte internationale contre la falsification des médicaments.

C'est au terme d'un audit pointu garantissant le respect strict des standards internationaux les plus exigeants que l'ULg s'est vu décerner la Préqualification OMS. Ce label est réévalué tous les trois ans au plus tard.

A terme, les responsables du Département de Pharmacie espèrent pouvoir devenir un Collaborative center de l'OMS, qui serait la reconnaissance internationale la plus élevée des compétences de l'ULg pour le contrôle de qualité du médicament.

Contact :

Roland MARINI, Département de Pharmacie de l'Université de Liège +32 4 366 43 18 / +32 485 408 659 / rmarini@ulg.ac.be

Version imprimable Page mise à jour le 19/12/2016